Contenu

Cérémonie d’accueil dans la citoyenneté Française

 

Vendredi 24 novembre, le préfet a remis à quarante personnes originaires d’Algérie, Bosnie, Kosovo, Madagascar, Maroc, Portugal, République dominicaine, Royaume-Uni, Russie, Roumanie, et Syrie, leur décret de naturalisation. Familles et élus étaient présents lors de cette cérémonie symbolique qui se tient deux fois par an en préfecture.

Moment républicain majeur, le préfet a rappelé que "cette cérémonie est l’occasion de vous souhaiter la bienvenue, de saluer votre choix de rejoindre notre communauté nationale et de rappeler la tradition d’accueil et d’ouverture de notre République, à laquelle nous sommes particulièrement attachés (…)

Devenir français par naturalisation est avant tout un choix personnel, le fruit d’un désir, d’une décision mûrement réfléchie de prendre part à un projet collectif. C’est également pour la collectivité nationale, le choix de vous reconnaître comme membre à part entière(…)

En devenant français, vous prenez l’engagement de défendre nos valeurs, et en premier lieu les droits de l’homme et du citoyen, comme des milliers d’autres avant vous, de les respecter, de les chérir, de les partager et de les transmettre, notamment à vos enfants.S’engager pour ce projet, pour ces valeurs, c’est le fondement même de la citoyenneté depuis la Révolution française (…)

En sollicitant notre nationalité, vous témoignez à la France votre confiance ; la France, en retour, vous offre ce qu’elle a de plus sacré : sa citoyenneté"…

Ce thème de la citoyenneté a été longuement abordé lors d’un échange entre le préfet et treize élèves du Lycée Charles et Adrien Dupuy, à l’issue de la cérémonie à laquelle ils avaient aussi été conviés avec leur proviseur M. Trefelle.