Contenu

Collège de Corsac - remise des diplômes aux Cadets-tes de la Sécurité Civile

 

Le 18 juin 2015, les ministres de l’Intérieur et de l’Éducation Nationale ont signé une convention cadre de partenariat mettant en œuvre le programme des « cadets de la sécurité civile » au service des établissements scolaires. Cette démarche s’inscrit dans le cadre de la promotion des valeurs de la République et des démarches citoyennes.

En effet, la loi n° 2004-811 du 13 août 2004 de modernisation de la sécurité civile et notamment son annexe « orientation de la politique de la sécurité civile », précise que « la sécurité civile est l’affaire de tous. Tout citoyen y concourt par son comportement. Une véritable culture de la préparation aux risques et aux menaces doit être développée ».

Face à une société en évolution permanente et à l’émergence accrue des risques et des menaces, (accidents de la vie courante, actes d’incivilité, actes de terrorisme, …), la culture de la prévention et de la sécurité doit s’acquérir dès l’adolescence.

En Haute-Loire, le 30 septembre 2016, il a été signé une convention de création d’une section « les cadets de la sécurité civile », porté par le Service Départemental d’Incendie et de Secours et le collège de Corsac de Brives-Charensac. Cette convention s’inscrit dans le cadre de la promotion des valeurs de la République et des démarches citoyennes

Les objectifs principaux sont de :

  • favoriser une culture de la sécurité civile ;
  • sensibiliser aux comportements de prévention ;
  • développer un sens civique chez les jeunes élèves ;
  • reconnaître les cadets comme assistants de sécurité lors des exercices d’évacuation ou de confinement ;
  • favoriser l’engagement ultérieur des élèves au sein de la sécurité civile

La formation s’est déroulée les mercredis après-midi par des séquences pédagogiques réparties uniformément sur toute l’année scolaire (hors vacances scolaires) dont les objectifs étaient les suivants :

connaître son environnement, les risques et leur gestion (culture du risque) :
  • l’analyse de son environnement, des risques et de leur gestion avec notamment un travail d’analyse sur le terrain et de recherche à l’aide d’outil numérique ;
  • les bons réflexes.
être acteur de la sécurité civile et s’investir au sein de l’établissement scolaire (culture de la sécurité civile) :
  • la sécurité civile et ses évolutions au cours du temps :
  • la connaissance des acteurs de la sécurité civile, leur rôle, leurs compétences et leur champ d’action ;
  • une formation aux gestes de premiers secours (PSC-1) ;
  • une initiation à la sécurité incendie au sein de l’établissement scolaire.
Participer à la diffusion de la culture de sécurité civile :
  • valoriser l’image des acteurs de la sécurité civile ;
  • partager les valeurs des sapeurs-pompiers ;
  • favoriser l’engagement des jeunes au sein de la sécurité civile ;
  • une participation au devoir de mémoire favorisant la solidarité (exposés, recherches, événements relatifs à la construction mémorielle autour de personnages historiques).

À l’issue le jeune a obtenu le diplôme de premiers secours civiques de niveau 1 (PSC 1).

L’intérêt principal est de faire connaître aux jeunes les différentes formes d’engagement citoyen au sein de la sécurité civile et l’esprit d’entraide, de solidarité et de dévouement.

Cette culture de la prévention et de la sécurité doit s’acquérir dès l’adolescence. Le développement d’une véritable culture de la préparation et de la réponse aux risques et aux menaces constitue un vecteur privilégié de l’apprentissage de la citoyenneté.

Aujourd’hui, et à l’issue de sa formation, l’élève reçoit une attestation de formation « cadet de la sécurité civile » qui est une reconnaissance de son engagement citoyen.