Risques Miniers, Naturels et Technologiques

Contenu

Commémoration de la crue de 1866

La crue de la Loire et de ses affluents, dont l’Allier, de septembre 1866 est la dernière des trois grandes crues du 19è siècle. Elle a engendré sur la période comprise entre le 24 septembre et le 2 octobre 1866 des dommages importants sur la plus grande partie du linéaire de la Loire et sur de nombreux affluents. En particulier, de nombreuses digues ont connu des ruptures, dont celle de Charensac.

Après un été particulièrement humide, le mois de septembre est très arrosé. À partir du 23 septembre, les cours d’eau grossissent partout sur l’amont du bassin de la Loire et de l’Allier.
Le 24, de violents orages éclatent sur le haut du bassin entraînant de fortes précipitations qui durent plus de 48 heures. Sur le département de la Haute-Loire, on relève 160 à 180 mm de pluies.
Les hautes eaux de l’Allier et de la Loire se rejoignent. À Gien, la crue est au même niveau que celle de 1856. Plus en aval, les niveaux sont moindres mais restent très élevés. En Loire moyenne et basse Loire, les affluents ne connaissent pas des crues de même ampleur. L’onde de crue de la Loire s’amortit.

En Haute-Loire, la crue de 1866 présente des caractéristiques d’occurrence centennale sur la Loire à Brives-Charensac (1 risque sur cent de se produire chaque année), et d’occurrence 140 ans sur l’Allier dans le secteur de Brioude (1 risque sur cent-quarante de se produire chaque année).

Les journaux de l’époque relatent l’ampleur du phénomène :

« De tous les points du département convergent ici les nouvelles les plus affligeantes. – Ce n’est partout que ponts emportés, routes coupées, communications interrompues, maisons démolies ou endommagées, moulins rasés, terres ravinées ou ensablées. Bulletin lugubre d’un cataclysme sans précédent dans la Haute-Loire, au dire de nos riverains les plus âgés. La grande inondation de 1846, de néfaste mémoire, est elle-même de beaucoup distancée par l’effroyable tempête du 24 septembre. »
(La Haute-Loire, 27/09/1866)

Consultez les fac-similés des journaux de l’époque :
La Haute-Loire du 25 septembre 1866 (format pdf - 7.9 Mo - 20/09/2016)
La Haute-Loire du 27 septembre 1866 (format pdf - 8.1 Mo - 20/09/2016)
L’Abeille Brivadoise du 26 septembre 1866 (format pdf - 4.8 Mo - 20/09/2016)
L’Abeille Brivadoise du 13 octobre 1866 (format pdf - 4.9 Mo - 20/09/2016)

Consultez l’emprise de la crue sur les secteurs de :
Brives-Charensac (format pdf - 2.3 Mo - 20/09/2016)
Langeac (format pdf - 2.1 Mo - 20/09/2016)
Brivadois (format pdf - 4.1 Mo - 20/09/2016)

Consultez une animation de la crue sur le Brivadois :
Animation Crue 1866 (format avi - 20 Mo - 20/09/2016)

Aujourd’hui, malgré les progrès techniques, on ne peut empêcher une crue de se produire, et une grande crue, comparable à la crue de 1866, est toujours possible sur la Loire comme sur l’Allier. Cependant, nous pourrons mieux nous y préparer car l’État assure un service de prévision des crues. Ce service propose tous les jours, sur le site internet www.vigicrues.gouv.fr les hauteurs d’eau et les débits pour les stations réparties sur les cours d’eau surveillés.
Pendant les crues, ce service fournit en outre :
– une couleur de vigilance pour rappeler les comportements à avoir le long des rivières concernées ;
– des bulletins synthétisant les réactions des cours d’eau principaux ;
– des prévisions expertisées pour les heures à venir sous forme de graphes. Elles sont accompagnées d’une fourchette d’incertitude pour préciser l’état de la connaissance au moment de la prévision ;
– et, à terme, des cartes de prévision des zones susceptibles d’être inondées par l’événement de crue en cours.

Dans le cadre de la commémoration de la crue de 1866, Vigicrues proposera en temps réel, du 24 septembre au 2 octobre, des informations comparables à celles qui peuvent être fournies en 2016. Sur un site internet dédié, www.vigicrues.ecole.developpement-durable.gouv.fr, on retrouvera une présentation de l’avancement de la crue, jour après jour, le long de la Loire et de l’Allier aux principales stations :
– la carte du territoire du service prévision des crues présentera les couleurs de vigilance crues correspondant aux niveaux atteints il y a 150 ans ;
– des bulletins expliqueront le phénomène au fur et à mesure de sa propagation et proposeront un lien vers le site internet de la DREAL centre-Val de Loire ;
– des prévisions donneront les tendances pour les heures à venir ;
– sur le site internet de la DREAL Centre-Val de Loire, http://www3.centre.developpement-durable.gouv.fr/spc-lci/, des cartes illustreront les inondations qui ont été subies au 19ème siècle et des commentaires complémentaires aux bulletins rappelleront l’ampleur du phénomène.