Contenu

Conduite supervisée et AAC

 

La conduite supervisée s’adresse aux candidats de 18 ans et plus, qui souhaitent acquérir une expérience de conduite avant le passage de l’examen du permis de conduire ou après un échec à l’épreuve

AAC : Apprentissage anticipé de la conduite automobile de 16 à 18 ans

La conduite supervisée

Cette formule s’adresse aux candidats de 18 ans et plus, qui souhaitent acquérir une expérience de conduite avant le passage de l’examen du permis de conduire ou après un échec à l’épreuve

Déroulement :
Cette formation se déroule avec un accompagnateur à bord d’un véhicule pendant au moins 3 mois et sur 1 000 kilomètres minimum. Deux rendez-vous sont prévus : un rendez-vous préalable avant de débuter la conduite avec l’accompagnateur, un rendez-vous pédagogique en cours d’apprentissage.

Attention : contrairement à l’AAC, cette formule ne permet pas de réduire la durée de la période probatoire.

Après la phase de formation initiale, le candidat doit :

  • Avoir obtenu un accord préalable écrit de la société d’assurances sur l’extension de garantie nécessaire pour la conduite du ou des véhicules utilisés au cours de la future phase de conduite supervisée.
  • Avoir obtenu l’attestation de fin de formation initiale (AFFI). Un exemplaire est transmis à la société d’assurances par le souscripteur du contrat de formation.

Après un échec à l’épreuve pratique de l’examen du permis de conduire, le candidat doit :

  • Avoir obtenu un accord préalable écrit de la société d’assurances.
  • Avoir obtenu une autorisation de conduire en conduite supervisée. Un exemplaire est transmis, dès sa délivrance, à la société d’assurances par le souscripteur du contrat de formation.

Apprentissage anticipé de la conduite automobile de 16 à 18 ans :
Il est possible d’apprendre à conduire de manière anticipée dès l’âge de 16 ans. La formation comporte 3 étapes qu’il convient de respecter.
Connaître vos droits, effectuer vos démarches