Contenu

Déploiement de points d’accueil éphémères pour les victimes de violences conjugales

 

Grande cause nationale du quinquennat, la lutte contre les violences faites aux femmes fait l’objet d’une politique volontariste du gouvernement, visant à renforcer les mesures et les moyens de protection des victimes contre les violences conjugales.

En Haute-Loire, ces actions sont déclinées sur le terrain dans une démarche associant les services de l’État et un réseau de professionnels fortement ancré sur le territoire impliquant de nombreux acteurs de tout horizon (forces de l’ordre, travailleurs sociaux, professionnels de santé, associations, institution judiciaire, etc).

 

Afin de faciliter l’accès à un accompagnement adapté et d’appuyer les victimes dans leurs premières démarches, des points d’accueil éphémères ont été mis en place dès 2020 dans le contexte particulier du confinement. La délégation départementale aux droits des femmes et à l’égalité, en collaboration avec deux associations spécialisées (CIDFF43 et l’association Justice et Partage) a proposé, dès septembre 2020, un espace d’accueil accessible successivement dans trois supermarchés de Haute-Loire, lieux du quotidien et de proximité pour faciliter et accompagner la parole des femmes victimes de violences conjugales.

Grâce à la mobilisation des grandes surfaces qui mettent à disposition un espace individuel au-delà du stand dressé à proximité de l’accueil du magasin, les personnes victimes sont accueillies, écoutées et orientées dans la plus grande discrétion par deux juristes, sans rendez-vous préalable. Des informations sont par ailleurs disponibles pour toutes les personnes qui souhaitent s’informer sur cette problématique.

Par ailleurs, les juristes sensibilisent le personnel du supermarché à la problématique des violences conjugales et communiquent les numéros des dispositifs d’alerte et de secours pour une large diffusion de l’information (voir encart ci-dessous).

Dans la continuité des actions menées avec d’autres enseignes du département (Intermarchés de Monistrol-sur-Loire et d’Yssingeaux), l’implication de CARREFOUR MARKET à Brioude a rendu possible la mise en place du dispositif d’écoute et d’accompagnement des femmes victimes de violences dans une zone plus rurale du département du 3 septembre 2021 au 29 octobre 2021.

L’engagement concret de ces enseignes aux côtés de l’État et des associations permet ainsi de mieux protéger les femmes face aux violences.

L’action se poursuivra jusqu’à la fin de l’année dans l’Est du département et un renouvellement de l’action est envisagée en 2022.

Pour aller plus loin
- Depuis la mise en place des points d’accueil éphémères, près de 400 personnes ont été sensibilisées directement au stand et plus de 80 personnes ont bénéficié d’un entretien individuel.

Rappel des dispositifs d’alerte et de secours :
L’ensemble des différents dispositifs d’alerte et de secours sont actifs et opérationnels pour écouter, secourir et protéger les personnes victimes de violences conjugales.
En cas d’urgence et de danger immédiat :
• Appeler le 17
• Utiliser le 114 par SMS
Pour un appui, une orientation ou signaler un fait de violences :
• Appeler le 39 19 : numéro gratuit et anonyme accessible désormais 7 jours sur 7 , 24h sur 24
• Signaler votre situation sur Internet via la plateforme dédiée fonctionnant tous les jours sans exception, 24h/24 avec un tchat non traçable : ARRETONSLESVIOLENCES.GOUV.FR

Contacts en Haute-Loire