Contenu

Exercice de sécurité civile au collège Roger Ruel à Saint-Didier-en-Velay

 

Contexte et enjeux

L’exercice inter-services qui s’est déroulé la matinée du 03 avril 2019 sur l’emprise du collège Roger RUEL est une réponse aux instructions nationales et à une commande locale de l’autorité préfectorale.

Il visait à tester les capacités de riposte et de réaction face à une agression dans un établissement scolaire.

Cet exercice s’est déroulé dans un contexte où la menace terroriste reste qualifiée de « diffuse et maintenue à un niveau très élevé ».

Si les forces locales se préparent régulièrement sur d’autres sites d’entrainement (friches industrielles notamment), cet exercice programmé dans un collège est une première pour le département de la Haute-Loire.

Il fait suite à une mise en alerte de l’ensemble des établissements, tous niveaux confondus, qui ont activé leur PPMS (plan particulier de mise en sécurité) le 12 novembre dernier.

Les forces de sécurité intérieures ont eu à traiter une menace dans des conditions réalistes afin de permettre une analyse la plus juste possible de la gestion de cette crise.

Le collège Roger RUEL a testé pour sa part la mise à l’abri des jeunes collégiens (niveau 4ème et 3ème).

En effet, les écoles et les établissements scolaires peuvent être confrontés à des accidents majeurs, qu’ils soient d’origine naturelle (tempête, inondation, submersion marine, séisme, mouvement de terrain…), technologique (nuage toxique, explosion, radioactivité…), ou à des situations d’urgence particulières (intrusion de personnes étrangères, attentats…) susceptibles de causer de graves dommages aux personnes et aux biens.

En conséquence, chacun doit s’y préparer, notamment dans le cas où leur ampleur retarderait l’intervention des services de secours et où l’école ou l’établissement se trouveraient momentanément isolés.

Tel est l’objectif du PPMS.

Les PPMS sont adaptés à la situation précise de chaque école et de chaque établissement.

Ils doivent permettre la mise en œuvre des mesures de sauvegarde des élèves et des personnels en attendant l’arrivée des secours ou le retour à une situation normale.

Les victimes ont été jouées par des personnels de la Croix Rouge.

Un poste de commandement opérationnel (PCO) a été activé à proximité du collège (école Françoise Dolto), ainsi qu’un centre opérationnel départemental (COD) en préfecture, afin de permettre une coordination de la gestion de la crise par l’ensemble des acteurs mobilisés.

Moyens engagés

A / Sur place (PCO – école Françoise DOLTO) :

- Préfecture : M. le préfet, Mme la sous préfète de l’arrondissement d’Yssingeaux, M. le procureur de la République, 1 agent du bureau de la représentation de l’État et de la communication interministérielle, 1 observateur du service des sécurités
- DSDEN : M. SEMERARO
- Mairie de Saint Didier en Velay : Mme CHABANOLLE
- SDIS : 45 personnels (intervenants et observateurs) et 19 véhicules issus de l’ensemble du département
- Gendarmerie : un prévisionnel de 120 militaires sera engagé (plastrons jouant les assaillants, forces locales et leurs renforts dédiés à l’assaut, observateurs)
- Croix rouge : 15 bénévoles
- Collège Roger RUEL : ensemble des classes de 4ème/3ème, personnels d’encadrement, enseignants, agents techniques et administratifs

B/ En Centre opérationnel Départemental (en préfecture) :

- M. le directeur des services du cabinet
- 2 agents du service des sécurités
- 2 agents du service des sécurités en tant qu’observateurs
- Services socles ORSEC : 1 officier du SDIS et 1 de la Gendarmerie
- 1 représentant de la DASEN (référent sureté)
- 1 agent du bureau de la représentation de l’État et de la communication interministérielle

Le préfet remercie le Rectorat, l’Inspection d’Académie et le principal du collège qui ont joué le jeu en mobilisant des élèves et en prêtant leurs locaux. Les forces de gendarmerie et des Sapeurs pompiers ont ainsi eu l’occasion d’éprouver leurs techniques d’intervention.
Le préfet remercie également Madame le Maire pour sa participation et le prêt de bâtiments publics, ainsi que les bénévoles de la Croix Rouge Française présents sur place.
Un grand remerciement à l’ensemble des collégiens qui se sont portés volontaires pour participer à l’exercice, ainsi qu’à leurs parents.