Contenu

Grenelle des violences conjugales : visite du préfet à Brioude

 

Tout autour du 25 novembre, Journée internationale pour l’élimination des violences à l’égard des femmes, une série d’actions sont menées dans le département pour sensibiliser tous les publics.

 

Dans le cadre des actions menées par le réseau départemental, le préfet Nicolas de Maistre s’est rendu à Brioude afin de rencontrer :

L’association ALIS (association pour le logement et l’insertion sociale) "Trait d’Union"

Cette association, cheville ouvrière du réseau dans le brivadois, propose :

- un accueil de jour pour une prise en charge en amont des femmes victimes de violences au sein du couple, afin de prévenir les situations d’urgence, en particulier préparer ou gérer le départ du domicile pour elle-même, et aussi , le cas échéant, leurs enfants. ce lieu de transition, d’échange et de convivialité permet aux femmes victimes de violences de rompre leur isolement et de recevoir dans un premier temps une aide et un soutien, sans démarche préalable.

- des hébergements d’urgence

Les élèves du lycée Lafayette

Le Grenelle consacré à la lutte contre les violences conjugales permet de déployer de nouvelles mesures pour créer une véritable culture de prévention et de sensibilisation auprès des jeunes : « Lutter contre les violences faites aux femmes, cela nécessite de s’attaquer au problème « à la racine ».

Pour combattre le fléau des violences faites aux femmes, il est primordial d’éduquer à la non-violence et à l’égalité entre les filles et les garçons et d’associer les élèves tout au long de leur scolarité.

Ces élèves ont participé au projet Selflive


Outil Selflife – créé par le Centre Ressource pour les Intervenants auprès des Auteurs de Violences Sexuelles (CRIAVS)

Le selflife est un outil de médiation à visée préventive. Il permet d’activer les compétences psychosociales, d’aborder la santé sexuelle et de travailler sur les représentations sociales.

Sous forme d’un jeu de l’oie, il aborde des questions relevant de thématiques différentes (intimité, relations à soi et à l’autre, violence, sexualité, corps et stéréotypes, usage des réseaux sociaux) mais souvent intriquées ou connexes.

Audrey DEMARS, Intervenante sur l’Accueil de Jour HORIZON et Evelyne Frachisse, référente violence sur le territoire brivadois travailleront sur l’axe de la prévention avec l’idée d’"Essayer d’intervenir avant et notamment au moment de la construction des jeunes".

Le CRIAVS Auvergne les a formées aux processus groupaux et outils de médiation dont le SELFLIFE, le Qu’en dit-on et le Protolangage.

L’outil Selflife a été acheté par l’A.L.I.S. Trait d’union en 2018.

Mme THOMAS Alexandra, assistante sociale du Lycée Lafayette et correspondante du réseau local de lutte contre les violences conjugales a permis à ce dernier d’intervenir auprès des terminales du lycée soit cinq classes entre le 28 novembre et le 9 décembre 2019.

Découvrez le projet : plaquette selflife (format pdf - 679.1 ko - 10/12/2019)