Mis à jour le 07/04/2021

Contenu

Le plan national décliné en Haute-Loire

Volet n°1 : Accompagner la transition vers une économie plus verte et plus durable.

La Haute-Loire serait concernée par :

- La rénovation énergétique TPE/PME – Incitation financière à mener toutes mesures d’amélioration de la performance énergétique des locaux.

- Mise à niveau numérique TPE/PME et ETI – Aider les entreprises souhaitant développer le recours à l’intelligence artificielle avec IA Booster. Aide aux projets d’industrie du futur.

- Décarbonation industrielle – Soutien aux projets d’électrification des usages industriels et aux investissements d’amélioration énergétique des procédés (en particulier métallurgie et cimenterie).

- Investissement dans le recyclage et le réemploi (filière plastique) – Soutien au développement de plastiques d’emballage recyclables et aux produits de substitution

- Soutien au bio, circuits courts et projets alimentaires territoriaux – Développement des circuits courts (cantines scolaires) et des projets alimentaires territoriaux (agriculture biologique, industries agroalimentaires responsables, vente directe).

- Mutation des forêts pour le changement climatique – Aide aux propriétaires forestiers publics et privés pour renouveler et diversifier les forêts. Lancement des appels à projet début 2021.

- Biodiversité sur les territoires – chantier d’adaptation et de restauration écologique (routes, barrages, etc.), visant notamment les zones humides …

- Infrastructures eau potable et assainissement – Aide à la modernisation du réseau d’eau potable, mise aux normes des stations de traitement des eaux. Projets identifiés entre fin 2020 et le 1er semestre 2021. Marchés passés en 2021-2022.

- Valorisation des déchets et combustibles solides de récupération (CSR) – Soutien au déploiement du tri sélectif, à la valorisation des biodéchets et à la valorisation des CSR.

Volet n°2 : Donner aux entreprises les conditions les plus favorables pour développer leurs activités et ainsi préserver l’emploi des salariés.

La Haute-Loire serait concernée par :

- Soutien aux projets industriels de relocalisation sur le territoire – Création ou développement de lignes de production, requalification de sites d’activité économique, développement des réseaux (numérique et logistiques) des entreprises.

- Prime pour le recrutement d’apprentis ou de jeunes en contrat de professionnalisation – Prime de 5000€ (apprenti / alternant de moins de 18 ans) ou de 8000€ pour les plus de 18 ans (le contrat doit être signé entre le 1er juillet 2020 et le 28 février 2021). Attention, critères plus stricts pour les entreprises > à 250 salariés.

- Compensation de charges pour tout recrutement d’un jeune de moins de 26 ans – Compensation de 1000€ par trimestre, pour une durée d’un an maxi. Contrat de travail en CDD ou CDI signé entre le 1er août 2020 et le 31 janvier 2021 (durée d’au moins trois mois avec un salaire pouvant aller jusqu’à deux fois le SMIC.

- Prime à l’embauche pour les travailleurs handicapés – Même principe que pour les jeunes de moins de 26 ans, mais pour le recrutement d’un travailleur RQTH. Contrats conclus entre le 1er septembre 2020 et le 28 février 2021.

- Modernisation de la filière viande et des abattoirs – Soutien aux éleveurs pour l’amélioration de la prévention vétérinaire et de la gestion des ressources en eau. Aide à l’investissement pour les abattoirs (robotisation, montée en gamme). Besoins définis d’ici fin 2020. Les projets pourront débuter entre mi-mai 2021 et fin 2022.

- Soutenir la structuration de la filière des légumineuses – Investir pour réduire la dépendance de la France aux végétales importés (soja). Soutenir les cultures de légumineuses (lentilles …). Financement lancé en 2021 et 2022.

Volet n° 3 : Garantir la solidarité entre les générations, entre les territoires et entre tous les Français.

La Haute-Loire serait concernée par :

- Aide à la restructuration des petits commerce et revitalisation rurale – Relance et extension du projet « Action cœur de ville »

- Accompagnement et prêts pour l’investissement et la numérisation des artisans – Aide au déplacement des commerces excentrés

- Soutien au tourisme durable – Restauration durable dans les communes rurales (circuits courts, recyclage) et viabilisation de projets d’hébergement touristique durable.