Contenu

MAE PRM (en faveur de la Protection des Races Menacées)

 

Objectifs de la mesure

Conserver sur les exploitations des animaux des espèces asine, bovine, équine, ovine, caprine, porcine ou avicole appartenant à des races qui nécessitent, du fait de leurs petits effectifs et de la dynamique de la population des mesures spécifiques à leur conservation.

Contenu du cahier des charges PRM bovine

    • Tenir un registre d’élevage
    • Contractualisation possible dés 3 UGB pour l’espèce bovine (1 génisse, 1 vache ou 1 taureau de plus de deux ans = 1 UGB)
    • Etre propriétaire des animaux
    • le demandeur doit faire reproduire chaque année en race pure au moins 50% des femelles engagées.
    • mettre à la reproduction chaque année les femelles engagées
    • Fournir une attestation d’adhésion au syndicat de race chaque année de l’engagement.
    • Pendant la durée du contrat, les animaux eux-mêmes peuvent changer, seul le nombre d’animaux éligibles détenus doit être en permanence égal ou supérieur au nombre d’animaux engagés.

Contenu du cahier des charges PRM équidés

    • Tenir un registre d’élevage
    • Contractualisation possible dés 1 UGB pour les espèces équines et asines
    • Etre propriétaire des animaux
    • obtenir un minimum de 2 produits par jument au cours des 5 ans
    • mettre à la reproduction chaque année les femelles engagées
    • Fournir une attestation d’adhésion au syndicat de race chaque année de l’engagement.
    • Pendant la durée du contrat, les animaux eux-mêmes peuvent changer, seul le nombre d’animaux éligibles détenus doit être en permanence égal ou supérieur au nombre d’animaux engagés.

PRM équins asins : On peut engager des femelles d’au moins 6 mois ainsi que les étalons agréés à la monte publique.

LISTE DES RACES MENACEES

Vous trouverez ci-joint les liste des races menacées avec les organismes de sélection.
Liste des races menacées éligibles à la PRM

Montant de la rémunération

Aide pluriannuelle accordée pour une durée de 5 ans, dans la limite de 10 000 € / exploitant / an.

  • Bovins, petits ruminants, équins et asins, races porcines : 200 €/UGB/an
  • Races avicoles : en cours, nécessité de prendre en compte les particularités de la filière (place des associations, sectorisation des postes de reproduction, de production, de commercialisation). Il faudra probablement demander et justifier le dépassement du plafond autorisé.

CONTACTS DDT :

Maxime FARIGOULE 04 71 05 83 94
Françoise BOYER 04 71 05 84 02

 
 

Documents associés :