Contenu

Retour sur l’exercice de sécurité civile en haute ville du Puy-en-Velay

 

Retour sur l’exercice de sécurité civile qui s’est déroulé vendredi 15 novembre 2019 en haute ville du Puy-en-Velay.

Contexte et enjeux

Dans un contexte de menace terroriste, et conformément aux instructions ministérielles, une préparation et un entraînement régulier des services de l’État, des différents acteurs de la sécurité, et de la population est essentielle.

Aussi a-t-il été décidé qu’un exercice inter-services aurait lieu le 15 novembre en ville haute du Puy-en-Velay.

Il a vocation à tester les capacités des différents services à réagir et à se coordonner dans la prise en charge des nombreuses victimes nées d’une attaque terroriste sur un site touristique emblématique.

Si les forces locales se préparent régulièrement, cet exercice est le second pour le département, après celui organisé au Collège Roger Ruel en avril dernier. Une mise en alerte de l’ensemble des établissements scolaires, tous niveaux confondus, leur avait par ailleurs permis d’activer leur PPMS (plan particulier de mise en sécurité des élèves) le 12 novembre 2018.

Les partenaires et leurs objectifs

Les forces de sécurité intérieures auront donc à traiter une situation de crise dans des conditions réalistes afin de permettre une évaluation juste de leurs capacités d’intervention. La totalité de la chaîne d’alerte et de commandement sera également testée. La prise en charge des victimes, réalisée par les services de secours (SAMU et SDIS) est un autre pilier de cet exercice.

En effet, tous les lieux accueillants du public peuvent être confrontés à des accidents majeurs, qu’ils soient d’origine naturelle (tempête, inondation, séisme, mouvement de terrain…), technologique (nuage toxique, explosion, radioactivité…), ou à des situations d’urgence particulières (intrusion de personnes étrangères, attentats…) susceptibles de causer de graves dommages aux personnes et aux biens.

En conséquence, les services doivent régulièrement s’y préparer, mais la population doit aussi participer car chaque citoyen est un acteur clé de sa propre sécurité et de celle de ses concitoyens.

Scénario de l’exercice

Le scénario qui a été retenu pour cet exercice est celui d’une attaque terroriste sur le site de la Cathédrale, faisant de nombreuses victimes. Les alertes remontent par différents canaux. Les forces de l’ordre ont été chargées d’intervenir immédiatement pour sécuriser le site :
- mettre à l’abri les personnes impliquées ;
- permettre le secours des victimes en lien avec les forces de secours ;
- et, finalement neutraliser les assaillants.

A cette occasion, le dispositif ORSEC (Organisation de la Réponse de la Sécurité Civile) nombreuses victimes (NOVI) a été déclenché. Ce dispositif permet de faire face à un évènement impliquant un nombre important de personnes.

Ce plan est complété par un schéma d’intervention des forces de l’ordre et de secours.

Le plan « NOVI – Actes de terrorisme » est activé par le préfet de département.

L’objectif de l’exercice : tester en situation réelle :

- la chaîne d’alerte ;
- la chaîne de commandement ;
- l’organisation et la sécurisation des secours ;
- la mise en place d’un poste médical avancé ;
- le suivi de la prise en charge des victimes ;
- les moyens de transmission entre les différents services ;
- la mise en place des différentes cellules de commandement et les relations entre ces dernières.

Moyens engagés

Plus de 150 personnes ont participé à cet exercice, relevant principalement des services suivants :
- la préfecture de la Haute-Loire ;
- le parquet près le Tribunal de Grande Instance ;
- la direction départementale de la sécurité publique du Puy-en-Velay ;
- la Police Municipale du Puy-en-Velay ;
- le groupement de gendarmerie de la Haute-Loire ;
- les services de secours : Service départemental incendie et secours (SDIS) et le SAMU.

L’exercice a mobilisé en outre de nombreux figurants volontaires :
- des étudiants de l’IFSI du Puy-en-Velay ;
- des bénévoles de la Croix Rouge

Retrouvez toutes les photos de l’exercice sur la page Facebook Préfet Haute-Loire

Fin de l’exercice à 16h10

⚠️ L’exercice qui s’est déroulé en haute ville est maintenant terminé.
Tout le périmètre de l’exercice est levé, les riverains et les passants peuvent circuler et stationner normalement.

Le préfet remercie les habitants pour leur compréhension et leur patience durant cet exercice.

Il remercie également toutes les personnes impliquées dans cet exercice, et notamment :
- la Direction départementale de la sécurité publique du Puy-en-Velay,
- la Police municipale du Puy-en-Velay,
- le Groupement de gendarmerie de la Haute-Loire,
- les services de secours : Service départemental incendie et secours (SDIS) et le SAMU,
- le détachement Sentinelle du 3é régiment d’infanterie de marine
- le parquet près le Tribunal de Grande Instance.
- et les étudiants de l’IFSI du Puy-en-Velay et les bénévoles de la Croix Rouge qui ont joué les figurants.

Point à 15h10

⚠️ L’exercice annoncé a démarré en haute ville.

Les riverains ont pu entendre des détonations. Il n’y a aucune inquiétude à avoir.

Il s’agit du déroulement normal de l’exercice. Le scénario est une prise d’otage dans les alentours de la cathédrale.

Des agents des forces de l’ordre circulent en haute ville du Puy-en-Velay. Afin de ne pas perturber l’exercice, merci d’éviter ce périmètre. Des personnels pourront vous escorter si vous avez impérativement besoin de rejoindre votre domicile.

➡️ La fin de l’exercice sera annoncée sur les réseaux sociaux du Préfet et de la Police

Nous vous remercions par avance de ne pas faire circuler de fausse informations ou rumeurs.

Point à 14 h

➡️Le préfet vient de faire un briefing de toute l’opération avec l’ensemble des personnels mobilisés dans cette opération, en présence du maire de la commune, Michel Chapuis et du procureur de la République.

⚠️Attention toute circulation piétonne et automobile interdite jusqu’à 17h, dans le secteur de la cathédrale (zone en jaune sur le plan).

Afin de garantir la sécurité de tous et de favoriser le bon déroulement de l’exercice, chacun doit respecter les consignes de sécurité données par les autorités, et éviter le secteur.

Contexte et enjeux

Dans un contexte de menace terroriste, et conformément aux instructions ministérielles, une préparation et un entraînement régulier des services de l’État, des différents acteurs de la sécurité, et de la population est essentielle.

Aussi a-t-il été décidé qu’un exercice inter-services aurait lieu le 15 novembre en ville haute du Puy-en-Velay.

Il a vocation à tester les capacités des différents services à réagir et à se coordonner dans la prise en charge des nombreuses victimes sur un site touristique emblématique.

Si les forces locales se préparent régulièrement, cet exercice est le second pour le département, après celui organisé au Collège Didier Ruel en avril dernier. Une mise en alerte de l’ensemble des établissements scolaires, tous niveaux confondus, leur avait par ailleurs permis d’activer leur PPMS (plan particulier de mise en sécurité des élèves) le 12 novembre 2018.

Les partenaires et leurs objectifs

Les forces de sécurité intérieures auront donc à traiter une situation de crise dans des conditions réalistes afin de permettre une évaluation juste de leurs capacités d’intervention. La totalité de la chaîne d’alerte et de commandement sera également testée. La prise en charge des victimes, réalisée par les services de secours (SAMU et SDIS) est un autre pilier de cet exercice.

En effet, tous les lieux accueillants du public peuvent être confrontés à des accidents majeurs, qu’ils soient d’origine naturelle (tempête, inondation, séisme, mouvement de terrain…), technologique (nuage toxique, explosion, radioactivité…), ou à des situations d’urgence particulières (intrusion de personnes étrangères, attentats…) susceptibles de causer de graves dommages aux personnes et aux biens.

En conséquence, les services doivent régulièrement s’y préparer, mais la population doit aussi participer car chaque citoyen est un acteur clé de sa propre sécurité et de celle de ses concitoyens.

Consignes aux habitants

Le périmètre de l’exercice est interdit à toute circulation piétonne et automobile, de 12h30 à 17h, conformément au plan ci-dessous. La commune du Puy-en-Velay a pris, à cette fin, des arrêtés de restriction de circulation définissant ce périmètre.

Les riverains doivent respecter ces arrêtés, et doivent se rapprocher des personnels chargés de sécuriser le périmètre sur place s’ils doivent impérativement rejoindre leur domicile. Dans ce cas, ils seront escortés.

Les établissements scolaires limitrophes sont prévenus afin d’éviter le déplacement d’enfants dans cette zone.

Les monuments (cathédrale, cloître et Notre Dame de France) seront exceptionnellement fermés durant la durée de l’exercice.

Afin de garantir la sécurité de tous et de favoriser le bon déroulement de l’exercice, chacun doit respecter les consignes de sécurité données par les autorités, et évier le secteur.

Des informations seront données en temps réel sur les réseaux sociaux du préfet, de la police et de la gendarmerie. Nous vous remercions par avance de ne pas faire circuler de fausse informations ou rumeurs.

https://www.facebook.com/prefet43/