Contenu

Réunion du Comité d’aide aux victimes (CLAV) dans le cadre des violences conjugales

 

Après l’ouverture du grenelle des violences conjugales hier par le premier ministre, le débat est lancé en Haute-Loire.
Le Préfet Nicolas de Maistre et le Procureur, Nicolas Rigot-Muller, ont présenté aujourd’hui les actions programmées dans le département dans le cadre du comité local d’aide aux victimes (CLAV)

 

Cette instance, réunissant les principales institutions et associations spécialisées, a permis de lancer le débat et d’affirmer la volonté collective de se mobiliser contre les violences sexistes et sexuelles dont de nombreuses femmes sont victimes.

Une journée de travail aura lieu début octobre avec l’ensemble des acteurs impliqués dans cette démarche pour échanger sur des contributions et des recommandations qui auront vocation à nourrir la stratégie gouvernementale de lutte contre les violences faites aux femmes.

En 2018, une femme est morte tous les trois jours sous les coups de son conjoint ou ex-conjoint.

Depuis le début de l’année 2019, 100 femmes ont déjà été tuées par le conjoint ou ex-conjoint en France.

Le grenelle est l’occasion de mobiliser la société toute entière ; il est temps que chacun agisse contre ce fléau !