Actualités

Contenu

Sécurité routière : accidentalité en hausse en mai 2018

 

Au cours du mois de mai, la préfecture recense dans le département :
- 14 accidents corporels (12),
- 16 blessés (12) dont 14 blessés hospitalisés (11),
- un décès comme en mai 2017.
( ) chiffre de mai 2017

Au cours des 5 premiers mois de l’année, le nombre d’accidents corporels est en hausse de 13 % ; celui des blessés et des blessés hospitalisés en baisse, respectivement de -1,7 % et -11,1 % :
- 52 accidents corporels (46),
- 58 blessés (59) dont 40 blessés hospitalisés (45),
- à ce jour, 14 décès dans 13 accidents mortels contre 6 décès dans 5 accidents mortels, l’an dernier, sur la même période.
( ) chiffre des 5 premiers mois 2017

A compter du 1er juillet 2018, la vitesse maximale autorisée sur les routes à double sens, sans séparateur central, sera limitée à 80 km/h.

Sauf exception, elle sera maintenue à 90 km/h sur les sections de route à 3 voies dès lors que 2 voies sont affectées à un sens de circulation.

L’objectif de cette mesure est de sauver des vies notamment dans les départements ruraux comme la Haute-Loire qui paie un lourd tribut à l’insécurité routière.

La diminution des vitesses maximales autorisées sur les routes, s’impose donc pour orienter durablement la courbe de la mortalité routière à la baisse.

Baisser la vitesse de 10 km/h sur les routes à double sens sans séparateur central pourrait permettre de sauver 350 à 400 vies chaque année en France.

Bilan mensuel détaillé de mai 2018 (format pdf - 458.3 ko - 07/06/2018)