Contenu

Sécurité routière - Conférence de presse du 26 avril 2018

 

Dans le cadre du nouveau document général d’orientation DGO 2018-2020, qui définit les actions qui seront menées pour renforcer la sécurité routière et réduire le nombre d’accident sur nos routes, M. Yves Rousset, préfet de la Haute-Loire a souhaité rencontrer la presse.

Il a décliné des principales actions de sécurité routière qui seront mises en place dès le 1er mai 2018, pour lutter contre la hausse du nombre de tués sur les routes de Haute-Loire (12 tués au 26 avril 2018 contre 4 en 2017 sur la même période),

Trois axes ont été présentés : la prévention, les sanctions et la réponse judiciaire.

La Prévention

  • Développer les actions de prévention vers les entreprises ;
  • Développer les stages pour les jeunes qui possèdent un permis probatoire et qui ont perdu plus de trois points.
  • Sensibiliser les pharmaciens dans la délivrance de médicaments pouvant avoir des effets indésirables à la conduite ;
  • Renforcer le contrôle des personnes pouvant avoir des comportements dangereux pour eux-mêmes et les autres automobilistes. Ces contrôles déjà existants ont porté leur effet puisque depuis août 2016, 49 personnes ont été signalés dangereux. Sur ces 49, seules deux personnes ont retrouvé leur permis.

Les sanctions

  • Renforcer le contrôle de tous les permis invalidés ;
  • Augmenter le nombre des radars, avec l’implantation de nouveaux radars dénommés « tourelles » ayant plusieurs fonctionnalités évolutives tels que (vitesse, dépassement dangereux, le non-port de la ceinture, etc …
  • Renforcer les contrôles routiers par l’ensemble des forces de l’ordre (Gendarmerie et Police).

La réponse pénale

  • Maintenir la fermeté des sanctions envers les conducteurs les plus dangereux et les récidivistes ;
  • Rétention systématique du véhicule lors de grands excès de vitesse (> à 40 km/h).