Actualités

Contenu

Sécurité routière : la mortalité toujours plus élevée en novembre

 

Au cours du mois de novembre, la préfecture recense dans le département :
- 12 accidents corporels (8),
- 12 blessés (10) dont 8 blessés hospitalisés (9),
- 3 décès contre un en novembre 2017.
( ) chiffres de novembre 2017

Au cours des 11 premiers mois de l’année, le nombre d’accidents corporels est en hausse de 3,9 %. Les nombres de blessés et des blessés hospitalisés sont en baisse de -4,1 % et -27,6 % :
- 133 accidents corporels (128),
- 165 blessés (172) dont 97 blessés hospitalisés (134),
- à ce jour, 29 décès dans 26 accidents mortels contre 11 décès dans 10 accidents mortels, l’an dernier, sur la même période.
( ) chiffres des 11 premiers mois 2017

Une personne tuée tous les 12 jours, tel est le dramatique bilan de l’insécurité routière en Haute-Loire depuis le début de l’année.

Cette violence routière est intolérable et inacceptable.

Vitesse, alcool, stupéfiants, non-respect des règles de priorité, téléphone, inattention, somnolence… tels sont les facteurs humains récurrents des accidents, les facteurs liés aux routes ou aux véhicules apparaissant marginaux.

Les victimes de la route sont les victimes de fautes de comportement des conducteurs.

Chacun doit réagir, prendre ses responsabilités, pour éviter tant de vies brisées, de douleurs et d’handicaps.

A l’approche des fêtes de fin d’année, la préfecture rappelle également la nécessité de s’organiser pour qu’une soirée ou repas ne se termine pas tragiquement.

La solution la plus simple est de ne pas consommer d’alcool ou de désigner un conducteur qui restera sobre.
Ne laissez pas un ami qui a bu reprendre le volant : quand on tient à quelqu’un, on le retient.

Tout au long de cette période, les forces de l’ordre seront mobilisées dans la lutte contre les conduites addictives (alcool et stupéfiants).

 
 

Documents associés :