Contenu

Mouvement des gilets jaunes : point de situation le mercredi 21 novembre 2018 à 20h

 

Au cinquième jour de manifestation, seuls six points de rassemblement demeurent actifs dans le département. Aucun n’impose de blocage ou de filtrage des véhicules.

• RN 102 : Brioude (rond-point de Lamothe), une négociation menée par la sous-préfète Véronique Martin-Saint-Léon et le colonel Jean-Pierre Rabasté, commandant du groupement de la gendarmerie de la Haute-Loire a permis de trouver une issue au blocage qui y était organisé. Les manifestants se sont engagés à ne plus occuper le rond-point. À compter de ce soir, il n’y aura plus de filtrage, ni de blocage. Les espaces occupés seront nettoyés.

• RN 88 : Solignac-sur-Loire (rond-point des Fangeas )
• RN88 : Blavozy (rond-point de la zone d’activités des Bombes)
• RN 88 : Saint-Pierre-Eynac (rond-point Lachamp)
• RN 88 : Monistrol-sur-Loire (rond-point La chomette)

• RD 500 Saint-Just-Malmont (rond-point les grangers)

Plusieurs procédures judiciaires ont été engagées dès le 17 novembre :
- 2 ivresses publiques manifestes
- 1 dégradation de bien public (abri-bus)

Ce mercredi 21 novembre, de nouvelles procédures ont également été enregistrées :
- 3 délits d’entrave
- 5 plaintes pour dégradation ou détérioration volontaire d’un bien d’autrui dont 2 avec violences commises en réunion sans incapacité

Consigne a été donnée aux forces de l’ordre de continuer d’assurer la protection des usagers de la route, et des manifestants dans la mesure où le respect du droit de circulation est garanti.