Les animaux mordeurs et la rage

Mis à jour le 02/03/2021

La France est indemne de rage. Les cas de rage en France proviennent tous d’animaux contaminés à l’étranger. La rage ne se transmet pas d’homme à homme.

La contamination de l’homme se fait exclusivement par un animal au moyen de la salive par morsure, griffure, léchage sur peau excoriée ou sur muqueuse (œil, bouche). Elle débute 15 jours avant l’apparition des premiers symptômes de la maladie et jusqu’à la mort de l’animal. La rage ne se transmet pas entre hommes.

Recommandations importantes en cas de morsure

 

  • il faut immédiatement nettoyer la plaie avec de l’eau et du savon, rincer abondamment et appliquer une solution antiseptique ;
  • il est indispensable de consulter rapidement un médecin, qui pourra selon le contexte orienter la personne mordue vers un centre antirabique et effectuer une mise à jour de la vaccination antitétanique ;
  • il ne faut pas manipuler les animaux sauvages ou errants surtout lorsqu’ils sont trouvés malades ou blessés
  • il faut acheter tout animal de compagnie selon les circuits légaux afin d’éviter la réintroduction de la rage en France, et limiter les risques pour soi-même ou les autres.

-* Que doit faire le propriétaire de l’animal ?

1 Il doit le faire examiner par un vétérinaire au cours de trois visites dites "d’animal mordeur", espacées sur un délai de 15 jours (une visite le plus tôt possible après la morsure, une visite 8 jours après, une visite 15 jours après).
Ces visites sont obligatoires pour tout animal ayant mordu une personne, depuis la loi de 1975 sur la rage et elles sont remboursées par l’assurance responsabilité civile du chef de famille.
A chaque visite, le vétérinaire délivrera au responsable de l’animal un certificat, en trois exemplaires (un pour la personne mordue, un pour les autorités de police en cas de plainte, un pour lui-même).

2 S’il s’agit d’un chien, il devra faire l’objet d’une évaluation comportementale par un vétérinaire comportementaliste (liste disponible sur le site de l’ordre national des vétérinaires). Les résultats de l’évaluation comportementale sont communiqués au maire et au vu de ces résultats, le maire peut imposer au détenteur du chien de se former pour obtenir une attestation d’aptitude.

-* Que doit faire la personne mordue ?

Elle doit se faire examiner par un médecin qui vérifiera la gravité des morsures, les soignera et fera éventuellement un rappel de vaccination contre le tétanos si celle-ci n’est plus à jour. Afin d’être couverte d’une éventuelle contamination contre la rage, elle doit exiger des certificats. Il convient de les réclamer au propriétaire de l’animal mordeur si nécessaire.

-* Et si le propriétaire ou détenteur est inconnu ?

Il appartient alors au médecin de juger, en fonction de la gravité des morsures et du risque local d’épidémies, de l’opportunité d’un traitement contre la rage, auquel on ne recourt qu’en cas de risque sérieux. Le maire est responsable légal des divagations d’animaux, tel que prévu par le code rural et de la pêche maritime.