Contenu

Sécheresse : Passage en alerte renforcée sur la totalité du département - axe ALLIER compris

 

L’absence de précipitations depuis début juillet et les températures caniculaires conduisent à une aggravation de la sécheresse : le déficit pluviométrique dépasse les 50 % et la sécheresse des sols atteint des records.
Les prévisions à venir de fortes températures, les températures très élevées ainsi que de très faibles précipitations ne sont pas de nature à espérer une amélioration de la situation.

Compte tenu de la situation aggravée de la sécheresse, madame la préfète du bassin Loire Bretagne a décidé d’abaisser à 44 m3/s l’objectif de soutien d’étiage de la Loire à Gien contre 60 m³/s en situation normale.

D’ores et déjà le débit de la Loire mesuré à Gien, est passé en dessous du seuil d’alerte renforcée. Dans ce cadre, la préfète de bassin, préfète de la région Centre Val de Loire, a activé le niveau 3, niveau de l’alerte renforcée demandant le passage au niveau alerte renforcée des axes Loire et Allier.

Sur la base de ces éléments, le préfet de la Haute-Loire a pris un arrêté préfectoral le 8 août modifiant l’arrêté préfectoral N° DDT- SEF 2022 – 574 en date du 27 juillet 2022 en plaçant désormais l’ensemble du département en ALERTE RENFORCÉE y compris l’axe Allier.

Lire l’arrêté : 2022 08 08 ap secheresse alerte renforcée (format pdf - 817.1 ko - 11/08/2022)

Pour information, le niveau ALERTE RENFORCÉE entraîne la mise en application des mesures de restriction de l’usage de l’eau qui visent l’ensemble des usagers (entreprises, agriculteurs, collectivités , particuliers, …).

Les mesures de restrictions des usages de l’eau sont les suivantes :

1) Sont interdits :
L’arrosage des jardins d’agréments
L’arrosage des pelouses
L’arrosage des espaces verts qu’ils soient publics ou privés
L’arrosage des golfs sauf les greens
L’usage de l’eau potable pour le fonctionnement des fontaines publiques
Le lavage des véhicules hors installations professionnelles à haute pression ou à recyclage d’eau, à l’exception des véhicules soumis à une obligation réglementaire (véhicule sanitaire, alimentaire…) ou technique (bétonnière…)
Le nettoyage des extérieurs des bâtiments (murs, toitures, sols…)
Le remplissage en eau et le renouvellement de l’eau des piscines des particuliers sauf pour le premier remplissage après la construction
L’arrosage des trottoirs et voies publiques ou privées sauf impératif sanitaire
L’alimentation des plans d’eau hors plans d’eau autorisés en tant que piscicultures de production
L’irrigation des prairies
L’arrosage des terrains de sport de toute nature (sauf terrains enherbés : arrosage possible de 21h00 à 22h00).

2) Sont interdits de 7 heures à 21 heures :
L’arrosage des greens de golfs y compris les départs

3) Sont interdits de 8 heures à 20 heures :
Les prélèvements pour l’irrigation, y compris ceux effectués à partir des canaux et dérivations
L’arrosage des potagers

Ces mesures de restriction des usages de l’eau sont de rigueur quelles que soit les ressources en eau utilisées (sauf retenues d’eau hors cours d’eau et remplies durant l’hiver et bacs de récupération des eaux pluviales).

Par ailleurs, les maires peuvent prendre par arrêté municipal des mesures de restriction plus contraignantes et adaptées à la situation locale en fonction de l’état des ressources en eau du territoire communal sur le fondement de la salubrité et de la sécurité.

Une attention soutenue est apportée au suivi de cette situation. En cas d’aggravation de nouvelles mesures de restriction et de limitation des usages de l’eau pourraient être engagées rapidement.

Le préfet de la Haute-Loire fait appel au civisme et à la responsabilité de chacun pour mettre en application ces mesures et réduire sa consommation d’eau.